Redynamisation des clubs des auditeurs avec nos radios membres

Les représentants des clubs d’écoute de la RSI au sortir de la séance. Photo: CORACON.

Valery MUKOSASENGE est élu président du club des auditeurs de l’émission débat RTCT de la Radiotélévision Communautaire Tayna de Goma. Il est accompagné d’une vice-présidente et d’un rapporteur. Ils auront la tâche de rassembler les membres du club, désigner le lieu de la réunion, produire les procès-verbaux et faire le suivi des résolutions.

Depuis le début du mois de mars 2023, le Collectif des Radios Télévisons Communautaires du Nord-Kivu, CORACON, réorganise les clubs des auditeurs de ses radios membres. Ceci avec l’accompagnement technique de FreePressUnlimited et l’appui financier de l’Ambassade des Pays-Bas en République démocratique du Congo, RD Congo, dans le projet « Accès à l’information fiable pendant l’Etat de Siège au Nord Kivu et en Ituri ».

Les clubs des auditeurs sont très importants pour une radio communautaire d’autant plus qu’ils permettent aux auditeurs d’entrer dans la vie de la radio. Ils constituent un groupe de témoins de l’impact de la radio sur la communauté.

La Radio Sauti ya Injili, RSI, est aussi membre du CORACON. Treize clubs d’auditeurs de cette radio sont redynamisés à la grande satisfaction de Ezra KASEREKA, directeur de cette radio : « Nous avons plus de 350 clubs des auditeurs reparties dans la province du Nord-Kivu et celle du Sud-Kivu, mais aussi au Rwanda dans la province de l’Ouest à Gisenyi. Nous devons intensifier la redynamisation de tous les radio-clubs ».

Jarro KAMUNDU, formateur au CORACON expose dans différentes rencontres, les rôles d’un club des auditeurs envers la radio et vice-versa. « Suivre l’émission, donner les feedbacks, être l’oreille de la radio dans la communauté et proposer des sujets à traiter dans les prochaines productions », sont là les rôles qu’un club d’écoute digne de ce nom doit jouer à l’égard d’une radio communautaire. De son côté, la radio doit « écouter et traiter les alertes des clubs, traiter et diffuser les informations venant des radio-clubs, informer ses clubs sur des changements au sein de la radio ».

Les membres des clubs d’écoutes savent désormais comment agir pour promouvoir leurs radios communautaires et leurs émissions préférées. Ainsi, Moise HANGI, un auditeur de Radio Tayna déclare : « Pour moi, la mise en place de ce club d’écoute est une initiative à saluer. Débat RTCT sera boosté, il va y avoir des innovations, je vais contribuer à cela ».

En effet, lors de la réunion du « Club débat RTCT » les auditeurs ont fait un diagnostic de l’émission. Tout en louant les efforts, ils se fixent l’objectif de travailler sur les lacunes autour de la monotonie dans la participation de certains invités et la faible participation des femmes à ce débat radiophonique. Les membres du Club débat RTCT ont par ailleurs créé un groupe WhatsApp.  Ils s’engagent à chaque fois donner des propositions des sujets, proposer de nouvelles personnes ressources et contribuer à la collecte des feedbacks.

A la radio Sauti ya Injili les participants ont créé un comité de suivi d’application de la matière apprise dans les treize clubs d’auditeurs représentés dans la séance. Le comité a été constitué de Missionnaire MUGHENYERWA comme président, KAVIRA KYALWAHI Gentille comme vice-présidente et Sophonie BAHIGHENE comme rapporteur.

Le souhait du CORACON est de voir toutes les radios membres, procéder à la redynamisation de leurs radio-clubs afin de construire davantage leur ancrage dans la société.

La rédaction