Le travail de CORACON,  honoré !

KAKULE VAGHENI Jacques, coordonnateur du CORACON, reçoit le prix Johann Philipp Palm pour la liberté d’expression et de la presse 2022 à Schondorf. Photo: Gottfried Stoppel

Palm Foundation récompense les efforts du Collectif des Radios et Télévisions Communautaires du Nord Kivu, Coracon. Dimanche 04-12-2022, Coracon a reçu le prix Johann Philipp Palm pour la liberté d’expression et de la presse 2022 à Schondorf, une ville allemande. Ce prix lui est décerné comme une reconnaissance de son immense apport dans la promotion de la liberté d’expression et d’opinion à travers les médias communautaires.

Le CORACON est une organisation qui accompagne une soixantaine de radios communautaires en République démocratique du Congo, RD Congo pour assurer une bonne qualité de l’information, défendre la liberté de presse qui est le fondement du fonctionnement des médias. Coracon assure également le mariage entre les programmes médiatiques et la construction d’une société aux valeurs civiques et pacifiques.

A travers des programmes de formation des journalistes, Coracon apporte à ses radios partenaires des compétences techniques utiles à la réalisation des informations de qualité et à la lutte contre les fausses nouvelles qui empirent le contexte fragile de l’Est de la RDC.

La Fondation Palm est impressionnée par le courage des acteurs au sein du Coracon qui font face dans leur travail à des situations dangereuses.  Des groupes armés d’une grande cruauté s’attaquent à des paisibles citoyens y compris des journalistes. La mort à l’arme blanche ou à feu, le kidnapping, l’enrôlement forcé dans les milices, le pillage des biens domestiques, l’attaque des agriculteurs dans les champs, l’incinération des véhicules des hommes d’affaires sur les routes, le sifflement des balles sans motif, la récurrence des rébellions, pour ne citer que ça sont des horreurs qui les hantent et qui rendent complexe le travail des journalistes du Nord-Kivu.

Quelles impressions à la réception du prix ?

KAKULE VAGHENI Jacques, coordonnateur du Coracon : « Au nom de tous mes collègues et des membres de l’organisation, je vous remercie d’avoir pensé à nous malgré les milliers de kilomètres qui séparent l’Allemagne de la République démocratique du Congo. Ce Prix est perçu chez nous comme un élément d’encouragement, fortement motivant, parce qu’il nous pousse à redoubler d’énergie dans l’accomplissement d’un journalisme de qualité malgré les risques auxquels nous faisons face tous les jours. Je me sens donc bien ici parce que mon sourire rencontre votre sourire et je suis rassuré par cette quiétude et cette amitié que vous me témoignez ainsi qu’à mes collègues au Coracon. »

A lui d’ajouter : « Je dédie ce prix à tous les Journalistes du Congo qui n’arrivent plus à s’exprimer parce qu’ils sont menacés et à tous les confrères journalistes qui sont engagés dans l’élaboration des informations de bonne qualité utiles à la population. »

Bernd Hornikel, maire de de la ville de Schondorf : « Cher monsieur Jacques Vagheni, le moteur de votre travail est le désir d’informer les gens de manière ouverte et de montrer un point de vue différent de celui imposé par l’Etat. Vous donnez accès à ces informations des actualités indépendantes. Il s’agit pour vous de donner aux gens les moyens de se faire une opinion indépendante. Le média d’information que vous utilisez, la radio, est une offre accessible pour tout le monde et c’est aussi cela la démocratie car atteint les jeunes, les vieux, les pauvres et même les personnes qui ne savent pas lire. Votre courage, votre détermination et votre passion pour votre travail malgré les difficultés et les représailles méritent notre plus grand respect. Soyez assuré que vous l’avez et que nous ne perdons pas de vue votre important travail, aujourd’hui mais aussi à l’avenir. »

Prof. Dr. Ulrich Palm, président du conseil de la fondation, membre du Conseil d’Administration : « pour le conseil d’administration, il était important d’attirer l’attention sur le fait que nous devons oublier d’autres régions du monde. Les médias ne nous donnent qu’une image étroite de la réalité. Depuis des siècles, le Congo est ravagé par la guerre et la violence. Des groupes de pouvoir brutal veulent dominer le pays. Celui qui ose s’y engager pour la démocratie et les droits de l’homme vit dangereusement. Notre admiration va donc aux journalistes du Collectifs des Radios et Télévisions du Nord Kivu, Coracon qui constitue un pilier du mouvement démocratique au Congo. Le prix est remis à Jacques VAGHENI KAKULE au nom du Coracon. »

Notons que le Prix Johann Philip Palm de cette année est à sa onzième édition,  Coracon le reçoit conjointement avec monsieur Alexei Venediktow de  Russie. Ce moment a été aussi l’occasion pour le coordinateur du Coracon de dire merci aux partenaires de l’organisation à savoir Free Press Unlimited, Brot für die Welt, Mercy Corps, Internews, Journalists Help Journalists, Hochparterre, Radios Rurales Internationales, La Benevolencija.

Rédaction