CORACON rassemble les radios en Afrique Centrale

Une femme écoute la radio_farmradio
Une femme en pleine écoute de la radio. Photo: farmradio.org

Des journalistes de 8 pays de la région d’Afrique Centrale collaborent à ce jour avec le Collectif des Radios et Télévisions Communautaires du Nord-Kivu, (CORACON).

Les journalistes viennent du Rwanda, du Burundi, du Tchad, de la République démocratique du Congo, du Congo Brazzaville, de la République Centrafricaine, du Cameroun et du Kenya en Afrique de l’Est.

Tous ces journalistes, une centaine à présent, produisent des émissions dans le cadre de la promotion de l’agriculture, lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre. Ils s’engagent également dans la lutte contre la Covid-19. Ils offrent des informations vérifiées en faveur des communautés défavorisées.

Depuis Décembre 2019, CORACON développe des discussions animées avec les radios de la région d’Afrique Centrale. Ces discussions passent à travers un groupe WhatsApp dénommé Radio Rurale Internationale (RRI) Afrique Centrale. Dans ce groupe WhatsApp, le CORACON met à la disposition de ses membres des ressources sur l’amélioration de l’agriculture, le renforcement des capacités des journalistes etc.

Des ressources sur l’agriculture

Le succès de cette action repose sur un partenariat entre CORACON et l’organisation canadienne Farm Radio International FRI. Les Radios Rurales Internationales (RRI) développe des contenus radiophoniques (ressources) sur l’agriculture et la vie rurale et qu’il partage avec des radios qui fonctionnent en Afrique. Ces ressources se présentent sous forme des nouvelles, des feuilletons radiophoniques, des guides, ainsi que des opportunités de formation et d’appui aux radios.

Selon KAKUKLE VAGHENI Jacques, Coordonnateur du CORACON, l’objectif de travailler en réseau avec les journalistes est de leur permettre un échange d’expériences et d’opportunités. Avec Farm Radio International, CORACON mobilise des radios qui s’intéressent à la diffusion des nouvelles sur l’agriculture, le genre ainsi que la vie rurale. Ces radios non seulement collaborent avec CORACON, mais aussi elles ont la possibilité de devenir partenaires à Farm Radio International.

Le partage d’expériences

Certains membres du groupe WhatsApp RRI Afrique Centrale du Cameroun se réjouissent déjà de la collaboration avec les experts de la RD Congo ainsi que les journalistes. C’est le cas de Richard NDI, qui vit à Nkambe, dans la division Donga Mantung de la région nord-ouest du Cameroun. Actuellement, il travaille au sein de la Radio communautaire Donga Mantung fm105.1 en Ville de Nkambe.

« C’est très génial pour moi surtout quand je partage l’expérience sur des pratiques agricoles dans votre région qui a le climat avec nous ici. De nombreux experts de votre région sont facilement disponibles à la radio et aux journalistes, ce qui est un point fort pour le programme de sensibilisation des agriculteurs », se réjouit ainsi Richard NDI.

Foka MAPAGNE de la Radio Pala du Tchad, apprécie le contact avec d’autres journalistes du Réseau RRI Afrique Centrale. « Ce que les autres partagent depuis leurs pays me permet de réfléchir et d’améliorer mon travail », dit Foka MAPAGNE.

Les radios bénéficient d’un fonds d’urgence

Depuis le mois de Juin 2020, Radios Rurales Internationales a lancé un fonds d’urgence Covid-19 en faveur des radios en Afrique Centrale. Pour bénéficier de ce fonds, il faut être partenaire à l’organisation canadienne Farm Radio International. Le CORACON facilite ainsi les radios en Afrique Centrale à obtenir une entente de participation avec Farm Radio International. L’entente de participation est partagée soit par mail ou via des messages WhatsApp.

Pour ce mois de juillet, 9 radios vont bénéficier d’un fonds d’urgence pour faire face aux impacts de la Covid-19 sur l’agriculture, l’économie ainsi que les groupes marginalisés (femmes, enfants, personnes vivant avec handicap…).

Radios Rurales Internationales a sélectionné au total 6 radios en RDC et 3 au Cameroun pour bénéficier du Fonds d’urgence. Le CORACON se dit satisfait de la mobilisation des radios au moment de la promotion de ce fonds. Au sein de la Région Afrique Centrale, plus de 40 radios avaient souscrit à la demande de fonds.

Renforcer la qualité de production

KAKULE VAGHENI Jacques, Coordonnateur du CORACON et Point Focal du Réseautage, plaide auprès de Radios Rurales Internationales pour l’augmentation de fonds afin de venir en aide aux autres radios. Ces radios qui, depuis l’avènement de la crise sanitaire, ne parviennent pas à subvenir aux besoins de production radiophonique.

CORACON souhaite, avec l’appui de son partenaire Farm Radio International, renforcer la qualité des productions radiophoniques en faveurs des agricultrices et agriculteurs. Certaines radios ne parviennent toujours pas à servir ses auditrices et auditeurs. Dans les zones rurales, les journalistes ont du mal à atteindre localement des experts. A travers des discussions facilitées sur WhatsApp, les journalistes membres du réseau RRI Afrique Centrale vont avoir la possibilité de poser des questions directement aux experts. Ces experts pourront fournir des informations sur l’impact de la Covid-19 sur l’agriculture, l’économie ainsi que les conditions de vie des agricultrices et agriculteurs dans les zones rurales.

Daniel MAKASI

Journaliste

Radio Tayna à Goma/RDC