Ronely NTIBONERA gagne le prix du meilleur reportage

unnamed
Les jeunes étudiantes suivent les cours dans un auditoire. Photo: Droit des femmes en Afrique et dans le Monde-E-monsite.

Le collectif des Radios et Télévisions Communautaires du Nord Kivu (Coracon) ne cesse de promouvoir les bonnes pratiques en journalisme. Coracon en collaboration avec Pain Pour Le Monde ( PPLM), une organisation Allemande de l’église protestante, a lancé le mois dernier un concours dénommé « Prix du meilleur reportage 2019 ».

Une dizaine de reportages des journalistes de ses radios membres avaient été soumis. Ronely NTIBONERA, journaliste à la radio Pole FM de Goma est le gagnant de ce prix. Son reportage a été le meilleur de toutes les propositions reçues.

En République démocratique du Congo (RDC), l’enseignement supérieur et universitaire n’est pas à l’abri de la prostitution. A  Goma, la ville touristique du Nord Kivu par exemple, celle-ci  est connue sous le nom de « points sexuellement transmissibles » pour dire les notes attribuées à une étudiante en échange des rapports sexuels. Dans son reportage, Ronely montre comment certains enseignants de l’université s’adonnent à cette pratique dénoncent nombre d’acteurs sociaux rencontrés par le journaliste. Cliquez ici pour écouter le reportage.