Le commerce transfrontalier, un espoir

Facebooktwittermail
À la frontière entre le Congo et le Rwanda.

La région des grands lacs a été sous le choc des guerres depuis bientôt trois décennies. Cela a créé une méfiance entre congolais et rwandais. Pourtant, ces deux peuples essaient de collaborer, par exemple à travers le commerce transfrontalier. Peut-on bâtir de l’espoir sur cette activité de commerce dans le processus de pacification de la région ?

Le Collectif des Radios et Télévisions Communautaires du Nord Kivu, Coracon, en collaboration avec Ejo Youth Echo, une organisation rwandaise des jeunes, a soutenu la recherche pour produire une émission quant à ce. Maître Jacques Nzanzu de la Communauté Batiste au Centre de l’Afrique de la République Démocratique du Congo (CBCA) et Jean Claude Twahirwa de la Vision Jeunesse Nouvelle du Rwanda, ont pris part à cette émission.

Le commerce transfrontalier, contribue-t-il à la consolidation de la paix entre la République démocratique du Congo et le Rwanda ? Si oui, comment ? Ce sont ces questions qui ont été au centre des échanges entre auditeurs rwandais et congolais à travers une émission radiophonique. Le journaliste a collecté les avis des uns et des autres via WhatsApp et le Facebook de la Radio Tayna à Goma, membre du CORACON.

Les intervenants dans cette émission sont des congolais et des rwandais. Ils dénoncent des cas de tracasserie administrative au poste frontalier Goma-Gisenyi. Ils estiment par ailleurs que le système de payement des taxes n’y est pas bien organisé. Allusion faite à l’absence d’un guichet unique du côté congolais. Cependant, certains commerçants de tous les deux cotés réalisent des bénéfices grâce à cette activité.

Vous voulez en savoir plus ? Suivez ces extraits sonores:

Jean_Claude_Twahirwa

Jacques_Nzanzu

Facebooktwittermail